LE CAZAL DES BAYLES

 
ORIGINE DU NOM CAZAL DES BAYLES
 
 
ANCIENNETÉ

Le nom de Cazal des bayles apparait dans la transaction du 11 et 15 juillet 1305 entre Jean de Levis seigneur de Mirepoix et François de Lévis Seigneur de Lagarde et Montségur à propos de droits sur une prairie : ...Item super constraste, qui erat inter ipso nobiles supra pratis alüs omnibus, situatis in terminilabus de Romengosio et de Cazali Bailorum sive Montis Aurioli... (1)

 
CAZAL :
Un cazal est l'origine un regroupement de terres avec des bâtiments destinés à leur exploitation. Exemples à proximité : le Cazal des Faures  (commune de Moulin Neuf) attesté en 1301, le Cazal d'Autajou (Tréziers 1662) le Cazalet (Tréziers 1493)
 
PATRONYME BAYLE
Le patronyme Bayle ou Baile semble intimement lié à cette terre. Il pourrait comme en bien d'autre lieu être à l'origine du nom du lieu.
J'ai relevé :
26 avril 1367 Acte de vente de Maurice Poisson seigneur de Badens à Roger Bernard de Lévis 1er seigneur de Lagarde et Montségur. Vente d’un moulin situé sur le territoire de Mirepoix sur la rivière de l’Hers, plus 3 setiers de grains de rente dont deux parts d’orge et une part de froment, que le vendeur possède sur plusieurs particuliers en autre sur Jean Baile fils de Raymond du Cazal des Bailes. Prix de la vente 200 écus d’or au coin du Roi. (2)

 

Le 7 Janvier 1623 bénédiction nuptiale à Pierre Baile d u Cazal des Bailes et Françoise Aupin  ( BMS Lagarde NUM/140EDT/GG1 vue 31/70)

Le 21 mai 1691 Jean Baille laboureur habitant du mazage de Bédou consul du lieu du Cazal de Bailleir mary de Paule Cazal héritière de Jean Cazal de La Bouiche fait reconnaissance à Mirepoix de biens dans le consulat de Tréziers

 

Le 03 septembre 1693 est décédé Jean Bailes âgé de 45 ans ayant reçu les sacrements et son corps fut enseveli dans le cimetière du lieu du Cazal des Bayles par monsieur le curé de Caudeval
Le 15 novembre 1693 décéda Jean Bayle âgé de huitante trois ans ayant reçu les sacrements et son corps fut enseveli dans le cimetière du lieu du Cazal  par monsieur le curé de Caudeaval en présence huit pénitents blancs de Mirepoix (BMS Roumengoux ReDT/GG1 p 12)
 

Le patronyme Bayle ou Baile va perdurer au Cazal. Ainsi le vicaire Pelous enregistre le 05 decembre 1767 le décés d'Antoine Baile dit Jeanlou agé de 83 ans
 
L'EGLISE DU CAZAL DES BAYLES
Elle est placée sous la protection de Saint Saturnin. Ce fut le premier évêque de Toulouse (Sancti Saturnini) martyrisé en 250. Connu aussi sous le nom de St Sernin ou St Cernin, en langue d'oc Cerni,. Cela témoigne de son ancienneté et l'emprise de l'ancien diocèse de Toulouse.
 
1386 Le livre du Prévôt de Toulouse liste en 1386 des revenus attendus de l'archiprêtré de Garnagues diocèse de Mirepoix ...  Capelanus de Senhalenchis  (Seignalens) et pro Cazalis Baiulis ‘(Cazal de Bayles) six sextarios bladi et XII denier (3) Le prévôt est le prélat à la tète du chapitre de la cathédrale. Il semblerait, au vu de ce document, que ces créances n'aient pas été transférées aux nouveaux diocèse lors du démembrement de celui de Toulouse en 1295.
 

1668 le 16 avril  Arnaud Barrière recteur de Caudeval  baptise Margueritte Coste fille d’Andrieu et Jeanne Pons dans l’église Saint Sernin du Casal des Bailles.

1681 :  L'église du Cazal des Bayles dépend de la paroisse de Caudeval (Mariage Marie Abaque Louis Girbas) (Registre BMS Tréziers)

1744 : Dans BMS il est indiqué St Saturnin du Cazal des Baïles annexe de Caudeval dans mariage Jean Espérou avec Anne Méric le 3 juin 1744 curé Bounhiol.  
 
CURES DESSERVANT L'EGLISE SAINT SERNIN DU CAZAL SOUS L'ANCIEN REGIME
1668 Arnaud Barrière recteur de Caudeval .1732 Curé de Caudeval Toursier. 1733-1734 curé Bounhio,. 1734 religieux Courtery, 1737 prêtre et vicaire Fabré. 1747 -1748 Curé Satgé. 1749 Curé Toursier . 1750-1751 Curé Cassigniol . 1751-1752   Curé Calmet,1760-1762 curé Marquié, 1767-1770 Pelous vicaire 1771-1791 curé Calmet 1791 Bonnery prêtre vicaire.
 

1792/93 - An 2 de la République Bonery tient les registres et signe "Municipalité du Cazal des Bayles". En 1792 le registre des Baptêmes mariages et sépulture de la paroisse du Cazal des Bayles diocèse du département de l’Ariège district de Mirepoix est coté et paraphé en deux feuilles par Guillaume Marc Alexis Verdier juge président du tribunal du district de Mirepoix
 

HISTOIRE DU CAZAL DES BAYLES
 
Famille de Baiulo anciens seigneurs ?

Le 27 novembre 1329  lors du partage de Jean de Levis II et Gaston de Levis sont actés des hommages dus au Seigneur de Lévis
...In feudum in senescali Carcassonni videcelet Anselinus de Cauda, Gaufredum de Bordis tenentes feudum et habentes partem in feudo de honoribus ac de pertetia ; heredes domini Fortis de Sancto Gayriquo, heredes Estephani de Baiulo ; pro feude Campo Libero (Campbieure)
Une famille de Bayle est bien actée mais on ne discerne pad de lien avec le Cazal
 

SEIGNEURS de LEVIS MIREPOIX

1441 Liasse des censives en faveur de Philippe de Lévis seigneur de Mirepoix : Lagarde, Roumengoux, le Cazal des Bailes, le Cazal des Faures, Tréziers, Peirefitte, Corbiéres (4)
 

1493 Dénombrement de Jean de Lévis V pour la cité et le château et baronnie de Mirepoix en paréage avec le Roi quant à l’exercice de la justice, ... la quote-part de Corbières et Balaguier, la moitié de Tréziers, le Cazal des Faures, le Quié et deux parts de Cabanac, les Capmas d’Esceuillens, de Taillefer et Saint Aulin (Capmas de Campmansia, maison des chefs de famille (Glossaire de Ducoage)), le Cazal des Bailes, ... (4)
 

1510  A l'occasion de la succession de Jean de Lévis il  est procédé à l'évaluation des biens et revenus de la maison de Lévis Mirepoix  (6)
Service et quêtes   50 livres tournois. Le service est de la redevance due au seigneur pour les biens dont les habitants ont la propriété utile. C'est un impôt direct.
Parçon des blés: 50 charges - Parçon avoine  : 30 charges - Parçon ventes 25 charges. Le parçon est la part prélevé par le seigneur en tant que propriétaire de la terre.
Foriscape  : 15 livres tournoi
Droit de Baillage    18 livres tournoi
Ordinaire prisons   10 livres tournoi
Lausines ventes, retrocaptes 25 livres tournoi
Herbages               15 livres tournoi
Oeuf et fromage     10 livres tournoi
Service de la cire   5 livres de cire
Epices                   3 livres tournoi
Four commun rapport 18 livres tournoi
Prés fournissant 60 charrettes de foin valeur 300 livres tournoi
Terres à l’agrier 20 charges de grains. Il s'agit de terres données sous bail emphytéotique. Le seigneur concède la domi nité utile moyennant la remise d'une parie des récoltes.

1672 le 20 janvier. Dénombrement de Gaston Jean Baptiste de Lévis I. Il déclare posséder le consulat du Cazal des Bailes (Inventaire papiers Levis  p543)

 
 
DEMOGRAPHIE DU CAZAL DES BAYLES AVANT 1930

1498 : Dans l'inventaire Papiers Lévis Mirepoix.Liéve des censives avec le nombre de feux.
Mirepoix 220, Lagarde 51, Treziers 16, Cazal des Faures 8, Balaguier 4, Roumengoux 23, Cazal des Bayles 14

 
1906  : Recensement : 110 habitants ( 42 <20ans, 57 de 20 à 59 ans,  11 >59 ans)
1911 : Recensement : 99 habitants ( 37 <20ans, 50 de 20 à 59 ans,  12 >59 ans)
1921:  Recensement : 101 habitants ( 35 <20ans, 44 de 20 à 59 ans,  22 >59 ans)
 
LE VILLAGE
Il est composé de :
Bonnéry en 1906 : 7 maisons, 6 ménages 19 habitants. En 1911 une maison et un ménage de moins 15 habitants. En 1921 7 maisons, 5 ménages 14 habitants
Barry d'en Bas en 1906 : 8 maisons, 4 ménages 27 habitants. En 1911 une maison de moins et un ménage de plus 20 habitants En 1921 8 maisons, 6 ménages 22 habitants
Barry d'en Haut en 1906 : 7 maisons, 6 ménages 19 habitants. 2 habitants de plus. 1921: 5 maisons, 4ménages 16 habitants
 
LA CAVE
En 1906 et 1911 : 2 maisons, 2 ménages 10 habitants. En 1921 9 habitants
BAREJAT
En 1906 et 1911: 2 maisons, 1 ménage 5 habitants. 1921 : 1 maison 1 ménage 5 habitants
LE RAMIER
En 1906, 1911, 1921 : 1 maison,, 1 ménage 2 habitants.
PARAYRE
En 1906  et 1911: 3 maisons, 2 ménages 8 habitants. 1921 : 2 maisons 2 ménages 7 habitants
BEDOU
Le domaine de Bédou ancienne métairie des Lévis Mirepoix. Jusqu'à la révolution il dépendait de la paroisse de Roumengoux
En 1906 il accueille le quart de la population communale : 1 maison, 5 ménages 20 habitants. En 1911 5 maisons 5 ménages 16 habitants. 1921 : 5 maisons 4 ménages 26 habitants
LA CROIX
Apparait en 1911 Une maison un habitant
LE CHEVALIER
En 1792/93 ce domaine est rattaché éphémèrement à la commune du Cazal des Bayles
 
METIERS SOUS L'ANCIEN REGIME

Métiers relevés dans les BMS de 1771 à 1782

Laboureurs (7) : André Labadie, Antoine Sarrail, Joseph Taillefer, Jean Lacoume, Pierre Senesse, Jean Louis Labadie, Philippe Jean
Ménager (1) : Antoine Sarrail,
Brassiers (19) : Jean Méric, Paul Fabre, Jean Taillefer, Antoine Gaubi Jean Ajac dit Toucat, François Lacoume, Jasques Barrau, Jean Jean, Louis Ajac, François Miquel, Jean Sicre, Guillaume Germa, Jean louis Roussel, François Jean, Pierre Pons, Pierre Senesse, Marc Sarda, Pierre  et Jean Sibra
Cardeur (1) : Jean Prodhome 
Tailleur d’habits (1) : Pierre Laurens
Tisserants (3) : Jean Jean, Joseph et Jean Cathala
Tisserand de drap(1) : François Cazal
Tisserants de toile (2): François Ilhat, Guilhaume Fauré
Tisserants au grand métier,(2) Joachim Luga, Joseph Cathala
Sagefemme (1): Jeanne Bosc
Mendiant (1): Etienne Autier dcd en 1784 âgé de 62 ans

 
 
SOURCES
(1) Felix Pasquier : Cartulaire de Mirepoix
(2) Fonds de Lévis Mirepoix liasse A3, n°21
(3)Le livre du Prévot de Toulouse (XIIIe-XVIIème siècle) Douais Célestin ; Paris 1887
(4)  Siméon Olive T3, p155,  p 253 Fonds Lévis Mirepoix Liasse A22 n°9
(5)  Felix Pasquier : Cartulaire de Mirepoix , p 423- Fonds de Levis Mirepoix liasse A9 N°45
BMS du Cazal des bayles

mail to : faure.robert@wanadoo.fr

ISSN : 1626-0139

28/10/2017