ROUMENGOUX

 

Roumengoux vers 1950

Roumengoux novembre 2004
 
Un demi siècle sépare les deux vues du cœur de village de Roumengoux.
Des maisons ont été restaurées, d'autres construites. Dans le même temps la vallée de l'Hers a vu un habitat nouveau se développer. Ailleurs, les bâtiments les plus anciens ont été abandonnés devenant des ruines.
Ces décennies montent en accéléré ce qui à pu se passer en un millénaire : construction de nouveaux villages abandons des anciens sites.
 
La commune actuelle regroupe plusieurs anciens villages, hameaux et métairies : La Borde des Faures, Bourastel, Coufet, Gaychou, La Grande Borde, Montengrand, Le Poutéoux, Le Rouget, Les Séniés, Les Sibros.
 
Blason supposé de Roumengoux   LES FIEFS
Au plan féodal sur le territoire de la commune actuelle il y avait trois fiefs :

Plusieurs seigneurs se partageaient le territoire en arrières fiefs dépendant du seigneurie de Mirepoix

   
 

LES TERRES ECCLESIASTIQUES ET ORIGINES
La quasi totalité des meilleures terres de la plaine de l'Hers appartenaient du chapitre cathédral de Mirepoix. Le pape en avait doté la cathédrale Saint Maurice lors de l'érection  du diocèse de Mirepoix. Elles dépendaient, déjà depuis des siècles, du clergé régulier. Ce sont sous la conduite des moines que la plaine de l'Hers fut défrichée. Dans l'acte de donation du prieuré de Camon à l'Abbaye de Lagrasse, le 9 juin 943, sont portés des aleux à Montengrand. (Et in alio loco ubi dicitur Monte Ingerammo vel in Monte Aurioli, dono alodes meos)...

   

  LA PAROISSE
La paroisse de Roumengoux, qui est placée sous la protection de Saint-Martin, dut être fondée au 11eme siècle.
 

 
Retour page d'accueil

mail to : Robert Faure

 

ISSN : 1626-0139
Mise à jour : 20/11/2010