Chronologie jusqu'en 850


Aller directement à l'année : Nais.JC, 300, 400 , 500 , 600 , 800
 Retour : Entrée chronologie Plan du site   Page d'accueil
-600
Fondation de Marseille (Massalia) par les grecs de Phocée (Turquie)
-550
Introduction de la vigne en Gaule par les Grecs
-450
Prospérité de l'oppidum d'Ensérune (entre Béziers et Narbonne). Ciré ibéro-grecque puis gauloise.
-386
Traité d'alliance entre Marseille et Rome
-218
Hannibal avec 50000 hommes, 9000 cavaliers et 37 éléphants franchit les Pyrénées au Perthus, traverse la Gaule méridionale, passe les Alpes et bat les Romains
-210
Les Celtes s'installent en Languedoc.
-120
Le proconsul Cneius Domitius Aenobarbus envahit la région "Languedocienne"Il fait empierrer la vieille route qui la traversait , c'est la Via Domitia de Rome aux Pyrénées
-118
Fondation de Narbonne qui devient la capitale de la Province Narbonnaise. C'est la première colonie romaine hors de la péninsule. La Première Narbonnaise dont les limites coïncident à peu prés avec ce qui sera plus tard le Languedoc plus le Roussillon et sans l'Ardèche.
-82
Naissance du poète Varron de l'Aude à Narbonne.
-77
Fondation de Saint Bertrand de Comminges par les Romains
-50
Le latin devient progressivement la langue parlée en Gaule
-45
Instauration du calendrier "julien" par Jules César. 365 jours et année bissextile tous les 4 ans. Utilisé jusqu'en 1582.
-27
L'Empereur Auguste organise la province Narbonnaise placée sous l'autorité du Sénat de Rome qui désigne un proconsul (gouverneur) résidant à Narbonne. Elle s'étend sur les futures provinces du Languedoc et de Provence.
-16
Fondation d'une colonie romaine à Toulouse (province de la Narbonnaise)
-8
Recensement des citoyens de l'Empire Romain
-6
Impôts sur le 1/20eme sur les héritages des citoyens romains.
Retour en tête de page
1
Point de départ de l'ère chrétienne
En réalité le Christ est né 7 ou 6 ans avant sous le règne de Hérode le Grand. Il n'y a pas d'année zéro.
07/04/30
Crucifixion de Jésus Christ à Jérusalem
48
Selon les hagiographes, arrivée aux Saintes Maries de la Mer de la barque amenant les trois Maries et les saints qui vont évangéliser la Provence : Marie Jacobée sœur de la Vierge, Marie Salomé mère des apôtres Jacques et Jean, leur servante Sara (non canonisée), Lazare, Marie Madeleine. La légende chrétienne s'approprierait d'antiques divinités gauloises. Le culte des trois Maries et de Sara s'organiserait à partir de 1448 après les fouilles ordonnées par le Roi René
67
Martyre à Rome des apôtres Pierre et Paul
238
Les Goths venus d'Ukraine franchissent le Danube
250
Édit de l'Empereur Dèce contraignant les chrétiens à vénérer les dieux Romains. Ceux qui ne soumettent pas sont persécutés
Martyr de St Saturnin ou Sernin 1er évêque de Toulouse traîné par un taureau furieux jusqu'à l'emplacement où est construite l'église du Taur.
318
Début de la prédication d'Arius prêtre d'Alexandrie disciple de Lucien d'Antioche (l'arianisme). Le verbe (Jésus Christ) avait été tiré du Néant et engendré librement par le Dieu éternel, avant d'être engendré, il n'était pas. Pour l'orthodoxie Jésus Christ est de l'essence même du père, engendré et non pas fait.
321
Le dimanche (jour du seigneur) devient jour férié légal à Rome)
325
Concile de Nicée en Turquie. Tous les évêques de l'empire romain sont réunis au frais de L'empereur Constantin. Ils étaient environ 300, un pour la Gaule. Parmi les décisions, la rédaction du "Credo", base du catholicisme, condamnation de l'Arianisme, seulement deux évêques votèrent contre.
341
Décret de l'empereur romain interdisant les sacrifices aux dieux païens sous peine de mort.
343
L'évêque de Rome devient le chef de la chrétienté.
356
Après le concile d'Arles de 353 le concile de Béziers réuni par l'empereur Constance II est favorable à l'arianisme. Les partisans du "credo de Nicée", St Hilaire et St Anastase sont exilés.
360
Concile de Paris contre l'arianisme et pour la trinité. Retour de St Hilaire.
370
Les Huns franchissent la Volga repoussant les Ostrogoths et les Wisigoths
371
St Martin devient évêque de Tours
376
Les Wisigoths sont autorisés à s'installer dans l'Empire Romain
381
Théodose convoque le 1er concile de Constantinople qui soutient les positions du concile de Nicée et condamne définitivement l'Arianisme. Il ajoutait que le Saint Esprit procède du Père comme le Fils.
392
L'Empereur Théodose 1er interdit les cultes païens. 2 ans la religion chrétienne devient la religion officielle de l'empire.
Retour en tête de page
405
Début des grandes invasions. Repoussé par les Huns de nombreux peuples refluent vers l'Europe occidentale.
407
Prise de Bordeaux par les Vandales, qui vont s'installer en Espagne.
410
Arrivée en Provence de St Cassien mystique roumain venu d'Égypte. Il fondera l'abbaye de St Victor, du nom de St Victor évangélisateur de la citée. Cette abbaye aura un développement considérable, avec des possessions dans tout le Midi. On y vénère une vierge noire "Notre Dame de Confession" dite la "bonne mère". Lors de la Chandeleur le 02 février une procession, la fête des chandelles vertes réunit les Marseillais.
413
Athaulf, roi Wisigoth, ravage Narbonne, Toulouse, Bordeaux
415
Wallia, roi des Wisigoths, s'allie avec l'Empire Romain pour combattre en Espagne les Vandales et les Alains.
418
Les Wisigoths repoussés par l'invasion des Huns en Italie du Nord et le sud de la France s'établissent dans le midi en vertu d'une cession de territoire que leur fait Patrice Constance au nom de l'Empereur Romain Honorius fils de Théodose le Grand Leur roi Wallia place sa capitale à Toulouse après Bordeaux
438
Le code Théodosien est appliqué à toutes les populations gallo romaines.
451
Bataille des Champs Catalauniques prés de Chalons Champagne. Une coalition de Gallo-Romains, Burgondes , Francs, Wisigoths sous les ordres du romain Aetius bat Attila roi des Huns. Le roi Wisigoth  Théodoric 1er est tué.
452
Concile d'Arles qui condamne tous les cultes païens à la nature
Retour en tête de page
506
Le code Théodosien est réformé à la demande du roi wisigoth par un conseil de jurisconsultes et d'ecclésiastiques gallo-romains. Il fallut 21 ans pour l'élaborer. Il contient un abrégé de la législation romaine. Les institutions romaines sont conservées avec les divisions territoriales des civitas et des pagus. Il est approuvé par le roi Alaric sous le nom de Brevarium Alaricum.
Euric roi Wisigoth de Toulouse de religion arienne s'attaque à l'Église Romaine. Il exile ou emprisonne les évêques
507
Alaric II roi des Wisigoths est battu à Vouillé prés de Poitiers par Clovis roi des Francs "le soldat de la trinité" qui soutient les évêques catholiques. Il a été baptisé en 496.
A l'origine de cette action : L'évêque de Tours, Saint Volusien, qui ne cache pas sa sympathie pour les Francs récemment convertis a été exilé par le roi wisigoth Alaric II de religion arienne (hérésie chrétienne qui s'est développée dans l'Europe orientale). D'après Grégroire de Tours Clovis aurait dit "Il me fait beaucoup de peine que les Ariens possèdent une partie des Gaules. Allons avec l'aide de Dieu..." Cette guerre est racontée comme une guerre sainte avec ses miracles. Ainsi c'est une biche qui montre à l'armée franque le qué permettant de franchir la Vienne en crue. Vouillé hâtera la fin du Royaume Wisigoth de Toulouse.
533
Les Wisigoths transfèrent leur capitale à Narbonne. Ils ne possèdent plus le Toulousain. Il conserve la Septimanie qui correspond à une partie de la Narbonnaise Romaine

544
Le Roi Wisigoth Athonalgild transfère sa capitale de Narbonne à Tolède

586
Le  Roi Wisigoth Raccared 1er se rallie au catholissisme. En 587 il convoque une conférence où il demande aux évêque ariens de rejoindre le catholissisme. Il reste quelques réfractaires en Septimanie autour de l'évêque arien Athalocus soutenu par les Comtes Granista et Wildigern.

589 ( 06 mai 589 )
Le 3éme concile de Tolède est convoqué par le Roi Reccared. Sont présents 72 évêques dont ceux de Septimanie (Narbonne, Béziers, Elne, Carcassonne, Agde, Lodéve, Nîmes, Maguelonne)
Au plan religieux il est prévu que toutes les églises récitent à la messe le symbole de Nicée (Le Crédo)
Il prévoit la tenu d'un concile annuel dans chaque province avec la présence des juges séculiers, procureurs du fisc, pour recevoir les instructions et observations des évêques dans l'accomplissement de leur charge. Lors de ces assemblées les trois premiers jours traitent des affaires religieuses à huis clos. Le quatrième jour y participent les grands officier de la couronne, duc comtes, juges, la noblesse et le peuple.

Retour en tête de page
600 

660
Dans la seconde moitié du VI éme siècle Carcassonne est érigée en évêché par les Wisigoths. Saint Hilaire est le premier évêque de Carcassonne.

710
Un troupe de 400 arabo-berbéres (Maures ou Sarazins)sous les ordres de Tarif ibn Maluck déparquent sur la côte espagnole.

711
En octobre 711 chute de Cordoue. Tolède la capitale du Roi Wisigoth Rodéric est conquise sans résistance. Musa s'y installe et y fait battre monnaie .

714
Au printemps 714 , Saragosse, se rend aux troupes de Musa. L'Espagne est pratiquement conquise excepté des noyaux de résistance en Asturies, Aragon et Navarre. 

 719 - 721
Les troupes de El Samh s'emparent de la Narbonnaise. Ils laissent aux vaincus la liberté de suivre leur religion et leurs lois. Le 9 juin 721 El Samh est tué sous les murs de Toulouse.

725
Anbassa le successeur de El Samh reconquiert Carcassonne et se dirige via la vallée du Rhone vers la Bourgogne. Il est tué.

732
Pendant l'été 732 Abd-el-Rahman qui a concentré ses troupes dans la région de Pampelune passe les Pyrénées à Roncevaux. Il met Bordeaux à sac. Il marche sur Saint-Martin de Tours le sanctuaire des Gaules..La poussée des Maures est arrêtée à au Nord de Poitiers par Charles Martel. Abd-el-Rahman est tué.

737
Charles Martel libère Avignon. Il assiége Narbonne, lève le siége pour aller combattre des renforts arrivés par la mer auprès de Sigean qu'il défait. Il abandonne Narbonne car il est dans un pays hostile aux Francs. Il emmène des prisonniers wisigoths et maures.

752 ou 759
Pépin le Bref avec l'aide des Wisigoths de Nimes s'empare de Narbonne. Il soumet les villes du Languedoc

768
Mort de Pépin le Bref. Charlemagne roi des Francs

788
Charlemagne traverse les Pyrénées pour libérer les chrétiens de Catalogne. Musulmans et chrétiens font front commun contre les Francs. Il fait le siége de Pampelonne. Il se replie en au Nord des Pyrénées où les Vascons le menacent. Son arrière garde est attaquée à Roncevaux par des montagnards chrétiens aidés de musulmans. C'est la mort de son neveu Roland.

800
Charlemagne empereur

 813
Fondation de l'Abbaye de Notre Dame ou Saint Pierre d'Alet sous le règne de Saint Benoît par Bera comte de Razès et Romille sa femme.

814
Louis le Débonnaire Empereur. Occupation des Baléares par les Musulmans.

848
Le Languedoc s'allie s'allie aux Musulmans. Le Gouverneur de Saragosse pénètre en France. Charles le Chauve cherche à traiter.

850
Tremblement de terre de forte intensité dans les Pyrénées
. On lui devrait le chaos de Gavarnie et celui de Héas (Grégoire de Tour)

869
Raids musulmans sur les cotes de la Provence. Création d'un port en Camargue.

889
Fondation de la colonie musulmane de Grimaud en Provence

 

Retour  en tête de page / Chronologie / Page d'accueil
mail to : Robert Faure

28/05/2002