Chronologie de 851 à 1300


Aller directement à l'année :   1000, 1100 , 1200
Retour : Entrée Chronologie Plan du site   Page d'accueil
 

900
Mort de Saint Gaudéric à Vieville proche de Mirepoix et Fanjeaux

920
Les Sarazins passent les Pyrénées et atteignent Toulouse

929
Le Prieuré de Camon de l'ordre de Saint Benoît, dédié au Saint Sauveur et à la Vierge, dans la première année du Roi Raoul , reçut une donation de Tendard et de Beliarde son épouse. Il était gouverné par l'abbé Sulpice auquel appartenait le fond sur lequel il avait été construit.
 943
L'abbé Sulpice soumet son prieuré de Camon à l'abbaye de la Grasse. Il y mit comme condition qu'il jouirait sa vie durant du couvent sous l'autorité de l'abbé de ce monastère

990
Concile de Narbonne la sainteté de Saint Gaudéric est reconnue.

 999
Etienne est le premier prieur de Camon connu. Il est mentionné dans un acte de 999. Le monastère accueille 12 religieux.
 
Retour en tête de page
1000

1019
Attaques des Sarazins contre Narbonne

1024
Une partie des reliques dz Saint Gaudéric sont subtilisées et amenées à Saint Martin du Canigou

1062
Alleu le 23 janvier 1062 des deux tiers du château de Mirapeis en faveur de la comtesse Rangarde et du Comte Roger son fils par les deux fréres Roger et Raymond Bataillé seigneur du pays de Mirepoix. (Dom Vaisette Hist Languedoc)

1084
Hommage de Arnaud de Bellisen pour le château de Mirepoix à la Comtesse Ermengarde fille de la Comtesse Rengarde. (Dom Vaisette Hist Languedoc)

1096
Le comte de Toulouse Raymond IV de saint Gilles à la tête des nobles du Midi participe à la première croisade. Y participe Roger Bellissen de Mirepoix.
1099
Le comte de Toulouse Raymond IV de saint Gilles est à la prise de Jérusalem au coté de Godefroy de Bouillon.
Retour en tête de page
1100

1105
Mort d comte de Toulouse Raymond IV son fils Bertrand lui succède 

1120/1130
Création de l'Abbaye de Boulbonne non loin du site actuel de Mazeres '(Ariège) dans la vallée de l'Hers sous la règle de Saint Benoit. Sera rattaché à l'ordre de Cîteaux en 1150

1147
Prédication de St Bernard à Verfeil (Haute Garonne).

1154 
Mariage de Raymond V avec Constance fille de Louis VI Roi de France.

Le Roi de France Louis VII (Louis le Gros) de retour de St Jacques de Compostelle, de passage à Toulouse, donna en mariage sa soeur Constance, veuve d'Eustache de Boulogne, à son hôte Raymond V Comte de Toulouse. Il s'agissait d'un mariage conclu pour des raisons politiques pour sceller une union dirigée contre l'Angleterre d'Henri II Plantagenet qui menaçait le comté. Constance et Raymond vivront un dizaine d'année ensemble. Elle lui donnera un premier enfant Raymond qui naîtra à Saint Gilles la terre bien aimée de la dynastie comtale. Le Comte de Toulouse va la répudier avec l'autorisation de l'antipape Pascal III. La politique en est la raison. Pour agrandir son domaine il épousa Richilde veuve du Comte de Provence. Constance qui dut quitter Toulouse pour se réfugier auprès de son frère jugera que cette séparation forcée est nulle et non advenue, qu'elle reste toujours l'épouse du Comte de Toulouse. Dans ses actes et sur son sceau elle gardera les titres de Comtesse de Toulouse, Comtesse de Saint Gilles ..... Elle mourut à Paris le 3 septembre 1190 et fut y ensevelie au monastère Saint Victor.
 
1167
Concile cathare de St Félix de Caraman. ( Pour Guillaume de Puylaurens qui exprime le point de vue catholique : conciliabule où les cathares élisent leur pape)
1163
L'hérésie cathare ou albigeoise est condamnée au concile de Tours.
15/10/1167
Meurtre de Raymond de Trencavel à Béziers dans l'église de Ste Madeleine
1170
Le château de Puivert reçoit des troubadours. Peire D'Auvergne y compose une pièce de douze couplets. Elle se termine par le vers "A Puoich-Verd tot iogan rizen"
1180
Le pape fait prêcher la croisade

1194 
Raymond VI (Le Vieux) Comte de Toulouse

1194 
Raymond VI Comte de Toulouse épouse Jeanne d'Angleterre

Retour en tête de page
1200
Raymond VI Comte de Toulouse épouse Eléonore d'Aragon

1203
Le pape envoie son légat Pierre de Castelnau de l'ordre de Cîteaux pour lutter contre l'hérésie. Il à pour compagnon Maître Raoul.

1204
Concile cathare à Mirepoix. Les cathares demandent à Raimond de Perella de fortifier le pog de Montsegur afin d'y trouver refuge.
1206
Foulques Abbé du monastère du Thoronet en Provence est nommé évêque de Toulouse. Foulques ou Foulquet est né à Marseille vers 1155. Il fut troubadour avant d'être moine. Il fut un des principaux acteurs de la croisade contre les Albigeois. Il proposa au pape Innocent III les règlements organisant l'ordre des dominicains. A Toulouse il organisa les Confréries blanches, milices chargées de combattre les cathares
22/11/1206
Fondation de l'Abbaye de Prouilles. Ce monastère est destiné à accueillir des femmes.
1207
Controverse de Montréal
14/01/1208
Pierre de Castelnau légat du Pape est assassiné à Saint Gilles. Cet acte va entraîner la prédication de la croisade contre les Albigeois.
22/06/1209
Raymond VI comte de Toulouse, excommunié par le pape pour ne pas avoir poursuivi les cathares, accusé d'être l'instigateur de l'assassinat de Pierre de Castelnau, fait amende honorable et est flagellé en public à Saint Gilles.
05/07/1209
L'armée des croisés rassemblée par Simon de Montfort pour étouffer l'hérésie dans le Midi se met en marche. Lieutenant de Montfort Guy de Lévis à un rôle très actif, il obtiendra le titre unique de "Maréchal de la croisade". Raymond VI Comte de Toulouse se joint à la croisade espérant la contrôler.
22/07/1209
Prise et sac de Béziers. "Tuez-les tous Dieu reconnaîtra les siens".
( Cette phrase historique aurait été inventée par un moine allemand du monastère de Heisterbach qui faisait le récit de la prise miraculeuse de Béziers -Pierre Belperron )
15/08/1209
Chute de Carcassonne après quinze jours de siége
22/08/1209
Simon de Montfort est proclamé vicomte de Béziers et de Carcassonne.
Sous la direction du légat du pape les prélats et les barons délibérèrent pour décider qui mériterait de posséder le territoire conquis. Sur refus des plus grands seigneurs de l'armée, un homme se rencontra... le comte Simon de Montfort accepta ce qu'il avait d'abord refusé avec les autres. La population du voisinage saisie d'épouvante s'enfuit, abandonnant villages et châteaux... (chap. 14 chronique Guillaume de Puylaurens)

Septembre 1209
Vital abbé de l'abbaye St Antonin de Pamiers en conflit avec le Comte de Foix Roger se rend à Fanjeaux au devant de Simon de Montfort et lui offre en paréage le château et la ville de Pamiers. En marchant sur Pamiers les croisés s'emparent de Mirepoix

1er Décembre 1212
Statuts de Pamiers établissent l'application du droit Français sur la région contrôlée par Simon de Montfort.
12/09/1212
Bataille de la Navas de Tolosa gagnée par Pierre II d'Aragon sur les Almohades.
Janvier 1213
Le fils du roi de France Philippe Auguste, Louis, rejoint la croisade.
12/09/1213
Bataille de Muret Le roi d'Aragon et le Comte de Toulouse sont battus par Simon de Montfort. Pierre II roi d'Aragon est tué. Son fis Jacques 1er lui succède.
17/07/1214
Le Roi de France Philippe Auguste est vainqueur à Bouvines dans les Flandres.
10/08/1215
Signature à Carcassonne d'une convention entre Simon de Montfort et l'abbé de La Grasse au sujet des possessions attribuées a Guy de Lévis. Ces biens étaient auparavant sous la dépendance de l'Abbaye et de son prieuré de Camon.
Octobre 1215
Chute de Toulouse. 
Le futur Saint Dominique est nommé prédicateur par Foulques évêque de Toulouse
1215
Le concile œcuménique de saint Jean de Latran convoqué par Innocent III remet le comté de Toulouse à Simon de Montfort. Raymond VI y assistait avec son fils. Il se retire en Espagne.
1216
Sac de Toulouse par Simon de Montfort. 
21/04/1216
Donation par Pierre de Vit au monastère de Prouilles de divers domaines et droits à lui cédés par le Comte de Montfort : la ville de La Redorte prés de Ste Colombe su Guette, avec droit de pâture dans le Chercorbes. Ces biens avaient été possédés par le Vicomte de Béziers
1217
Raymond VI rappelé d'Espagne par ses sujets retrouve Toulouse.
Octobre 1217 début du 2éme siège de Toulouse.
25/06/1218
Simon de Montfort est tué sous les murs de Toulouse dont Raymond VI soutenu par les habitants à repris la tête en octobre 1217.
Le siége de Toulouse est levé en Juillet 1218.

1219
Le Comte de Foix ravage le Lauraguais. Il pille et amène un énorme troupeau de bétail vers la vallée de l'Ariège. Sa retraite est coupée par les Français. Il se réfugie dans Baziège où il attends le secours du Comte de Toulouse Raymond VII.

1219
Croisade du Prince Louis de France. Il est le 16 juin devant Toulouse avec Amaury de Montfort (3éme siége de Toulouse). Il lèvera le siége le 1er Août prétextant la fin de la "quarantaine" des croisés.

1220 - 1221
Prise de Lavaur, Puylaurens, Montredon par Raymond le Jeune

06/08/1221
Mort de Saint Dominique.
Août 1222
Mort de Raymond VI comte de Toulouse. Comme il est excommunié son cadavre reste sans sépulture ! Son fils Raymond VII lui succède.
1222
Bernard Roger Comte de Foix meurt au siège de Mirepoix. D'un ulcère et non d'une blessure (Chap. 34 Chronique Guillaume de Puylaurens)
1223
Pierre Roger de Bellisen est tué au siége de Fanjeaux

14/07/1223
Mort du Roi de France Philippe Auguste. Louis VIII lui succède.

1224
Amaury de Montfort, fil de Simon quitte le Languedoc. En février il cède ses droits sur les terres conquises par son père, au Roi de France Louis VIII. Cette cession est théorique car le pays reste à reconquérir.
 Roger Bernard comte de Foix réinstalle le jeune Raymond Trencavel dont il est le tuteur dans les terres de son père Raymond Roger qui avait été dépossédé en 1204 

1226
Le pape demande au roi de France de se croiser. Il accorde des indulgences identiques à celles des expéditions pour la terre sainte. Il accorde au Roi le revenu des églises pour cinq ans.

28/01/1226
Le comte de Toulouse Raymond VII est excommunié au concile de Bourges. Il lui est reproché de tolérer les hérétiques sur ses terres.
Juin -1226
Le Roi de France Louis VIII assiége Avignon qui capitule en septembre. Il se dirige ensuite vers Toulouse mais n'assiégera pas la ville. Malade il remonte  sur Paris.
08/11/1226
Mort du Roi de France à Montpensier en Auvergne. Il passe la couronne à Louis IX âgé de 11 ans. Blanche de Castille sa mère sera régente.

Hiver 1226
Raymond VII assiége Auterive. Le Vicomte de Trencavel récupère Limoux et le Razès qu'il met sous la garde de Roger Bernard Comte de Foix. En paiement de ces services il lui donne le Chercorb (P. Belperron)

Printemps 1227
Le nouveau pape Grégroire IX demande la reprise de la croisade au jeune Louis IX (saint Louis) et à la régente Blanche de Castille.
Le concile de Narbonne présidé par l'archevêque Pierre Amiel promulgue des canons dirigés contre les juifs et les hérétiques. Il demande aux évêques de désigner dans chaque paroisse des "témoins synodaux" qui sont chargés d'enquêter sur les hérétiques. Il s'agit maintenant de rechercher les racines de l'hérésie. Raymond VII et ses soutiens sont excommuniés.

1227
Hubert de Beaujeu qui commande le armées du Roi de France avec l'appui des archevêques d'Auch, Narbonne, Bordeaux, Bouges et de nombreux évêques dont Foulques de Toulouse décide d'affamer Toulouse. Pendant trois mois il va systématiquement détruire les récoltes, arracher les vignes, détruire les maisons autour de la ville. 
Il décide de bloquer le Comte de Foix dans ses terres en s'installant à Saint Jean de Verges et en occupant toutes les places défendables à la frontière du Comté.

34/01/1228
Mort de Guy de Montfort frère de Simon à Varilhes (date douteuse, 1227 suggère P. Belperron). 
11/04/1229
La conférence de Meaux  qui se tient de décembre 1228 à janvier 1229 aboutit à un traité qui sera signé solennellement à Paris le jour du Jeudi Saint.  Devant  le portail de Notre Dame de Paris où une estrade avait été dressée pour le Roi, les légats, les archevêques, la Reine mère et la cour ,le comte de Toulouse en chemise, haut de chausses et pieds nus, va prêter serment au Roi et demander l'absolution à l'Eglise.
Traité de Meaux (ou de Paris) :
Raimond VII comte de Toulouse retrouve la plus grande part de ses possessions. Tout ce qui se trouvait dans les diocèses de Toulouse, Cahors, Agen et l'Albigeois méridional au sud du Tarn à l'exception du Mirepoix laissé à Guy de Lévis (le fief du Maréchal dépendant directement du Roi de France, Point 15 du traité). Le roi de France recevait l'Albigeois du Nord avec la ville d'Albi. Le pape recevait les terres de St Gilles dans le Royaume d'Arles. La fille unique de Raymond VII épousera le frère du roi de France en lui apportant en dot Toulouse et le Toulousain. Le roi reçoit en gage 7 châteaux.
Raymond VII devra organiser une université de Toulouse (la plus ancienne de France après la Sorbonne) pour lutter contre l'hérésie. Il devra payer quatorze maîtres, quatre en théologie, deux en droit canon, sis es-arts, deux grammairiens.
12/04/1229
Raymond VII comte de Toulouse est publiquement flagellé devant la cathédrale Notre Dame de Paris
Novembre 1229
L'inquisition est établie à Toulouse pour rechercher les hérétiques. La lecture des Évangiles est interdite aux laïques.
 
25/12/1231
Mort de Foulques l'évêque de Toulouse. Il est remplacé le 21 mars par Raymond de Falgar.
1232
Guilhabert de Castres évêque cathare réunit un synode à Montségur qui est devenu le haut lieu du catharisme.
Avril 1233
Le pape Grégoire IX donne au Frères prêcheurs dominicains la direction de l'inquisition.
18/02/1234
En canonisant Saint Dominique le pape met en avant son appui aux Dominicains.
1235
Émeutes à Narbonne et Albi contre les excès des inquisiteurs. Soulèvements à Carcassonne, Cordes, Limoux, Soréze. A Toulouse les consuls expulsent l'inquisiteur Guillaume Arnaud.
1237
Mariage d'Alfonse de Poitiers frère du Roi de France avec Jeanne fille du Comte de Toulouse Raymond VII. En application du traité de Paris cette union prépare la réunion du Languedoc à la couronne de France.
11/10/1240
Siège de Carcassonne par Raymond de Trencavel. 
Il avait déjà tenté de reconquérir les terres de son père mais avait été chassé par Louis VIII. Après 1227  il s'était réfugié en Aragon auprès du Roi Jacques 1er appelé le Conquérant. Il l'avait accompagné lors de la prise de Majorque et de Valence avec nombre de chevaliers "faidits". Lors de l'été 1240 il rentre en Languedoc. Il marche sur Carcassonne par la vallée de l'Aude. Alet, Limoux, Montréal se rallient.. Le 7 septembre il assiège Carcassonne défendue par le Sénéchal des Ormes. Le 11 octobre l'armée royale commandée par Jean de Beaumont et le maréchal Guy de Lévis le contraint à la retraite. Il s'enferme dans Montréal. Grâce à la médiation du Comte de Toulouse il obtient de pouvoir se retirer en Catalogne. 

1242
Raymond VII qui compte sur le soutien du Roi d'Angleterre avec l'aide de Trencavel s'empare du Razès, du Minervois, de Narbonne et du Termenes (Sud des Corbiéres).

28/05/1242
Massacre d'Avignonet
. Pierre Roger de Mirepoix, chef de la garnison de Montségur, dont la terre à été donnée au croisé Guy de Lévis, avec la complicité de Raymond d'Alfaro bayle du Comte de Toulouse, massacre à Avignonet l'inquisiteur de Toulouse Guillaume Arnaud et ses compagnons.
Février 1243
Le concile de Béziers décide d'en finir avec Montségur refuge des parfaits avec leur évêque Bertrand Marty Hugues d'Arcis Sénéchal de Carcassonne va conduire l'armée du siège.
14/03/1244
Capitulation de Montségur. Le château est remis à Guy de Lévis
16/03/1244
Les cathares survivants qui refusent d'abjurer sont brûlés vifs au pied du Pog.
07 avril 1247
Roger Trencavel renonce publiquement à toute prétention sur la terre de ses ancêtres. Il cède au Roi de France, Saint Louis, ses droits sur Béziers. Il va le suivre lors de la croisade en Egypte.
22/08/1248
Le Roi Saint Louis s'embarque à Aigues Mortes pour la croisade.
22/09/1249
Mort du comte de Toulouse Raymond VII à Millau. Son gendre Alphonse de Poitiers frère du Roi de France lui succède.
Retour en tête de page
01/12/1252
Mort de la reine Blanche de Castille.


1253
Chute de Quéribus l'un des derniers refuges des hérétiques. 

11/05/1258
Traité de Corbeil entre le roi de France Louis IX (St Louis) et Jaime 1er (Jacques 1er) roi d'Aragon. Le roi de France renonçait à la marche d'Espagne (Comtés de Barcelone, de Roussillon, de Cerdagne, de Conflent, de Besalù, d'Ampuran, de Urgel, de Gérone, et d'Osona. Le roi d'Aragon lui renonce au pays de Carcassonne, Peyrepertuse, Lauragais, Razès, Minervois, Gévaudan, Millau et Grizes, aux comtés de Toulouse et St Gilles Le roi de France recevait le Fenouillèdes et ses châteaux longtemps refuge des cathares en échange du Roussillon et du Besalù.

1265 (S. Olive- Archives Lévis Liasse 27)
Charte de fondation de la bastide de Lignairolles. Elle concède des franchises et libertés pour tous ses habitants.

 18/03/1270
Restitution au seigneur de Mirepoix par le sénéchal de Carcassonne des ossements de plusieurs hérétiques de sa juridiction brûlés par ordre des inquisiteurs ou de sacs de palle en remplacement des ossements, dont : Guillelmus Faure de Balagerio.
25/08/1270
Mort du Roi de France Louis IX. (Saint Louis) à Tunis
Août 1271
Mort d'Alphonse de Poitiers et de son épouse Jeanne de Toulouse sans descendance. Le Roi de France Philippe III le Hardi réunit le Comté de Toulouse à la Couronne de France.

28/05/1272
Le Roi de France entre dans Toulouse pour combattre le Comte de Foix . Il le fait prisonnier.

16/06/1279 (Jour de la Saint Cyr)
Crue catastrophique de l'Hers suite à la destruction du lac de Puivert. Destruction de nombreuses citées Camon, Mirepoix. Cet événement est l'objet de controverses. Certains dont l'astronome Vidal enfant de Mirepoix retiennent l'année 1289. La date de 1279 est avancée en concordance avec la création d'une nouvelle citée de Mirepoix en 1287. Les circonstances de la disparition du lac de Puivert appartiennent au domaine du légendaire. 
 Famines dans tout le pays, Toulouse est spécialement touché

27 juin 1287
Refondation de Mirepoix. Les quatre Consuls  accompagnés de notables obtiennent de Guy de Lévis III leur seigneur cent sestérées de terre pour reconstruire leur ville. Le lendemain les habitants de Mirepoix approuvent la charte de fondation.

6 mai 1298
Pose de la premiére pierre de l'église paroissiale Saint Maurice de Mirepoix par Jean de Lévis fils de Guy de Lévis et époux de Constance de Foix.

 

Retour  en tête de page / Chronologie / Page d'accueil
 mail to : Robert Faure

ISSN : 1626-0139
31/12/2002