Géologie de Tréziers


La région de Tréziers est caractérisée par deux phénomènes géologiques provoqués par le soulèvement des Pyrénées.

1 - Un anticlinal (le dôme de Tréziers) qui retombe rapidement vers le nord.

2 - Une faille majeure (la faille de Mirepoix) qui est visible à partir de Moulin Neuf. Elle se prolonge à l'est au-delà de St Benoît jusqu'au massif de Mouthoumet. A l'ouest elle suit la vallée de l'Hers au-delà de Mirepoix. Le rejet (décalage vertical des couches de terrain) est d'environ 250m à Moulin Neuf et de 300 à 400m au sud de Courtauly. Cet accident géologique du au soulèvement des Pyrénées forme la chaîne collinaire appelée La Serre au nord du village de Tréziers.

Les terrains

Les terrains les plus anciens datent du tertiaire. Ils se sont formés dans des environnements marins, parfois lacustres il y a environ 45 millions d'années.

Fossiles

Les nummulites (B) et alvéolines sont les composants de bases des bancs de roche supportant le village. 

On trouve facilement dans les terrains soumis à l'érosion des Ostreas stricticostata ( huitres), des turitelles (A)(escargots marins en forme de cônes) et des débris de polypiers (ci dessous).

Recherche d'hydrocarbures
Le synclinal du dôme de Tréziers semble propice à piéger des hydrocarbures. Des traces de suintements huileux sont parfois décelables en divers endroits de la commune.

Dans les années 1940 et 1950 la SNPA a effectué plusieurs sondages. Pendant la  dernière guerre une importante campagne de forage a été lancée. Un derrick répertorié TREZIERS 1 a été installé en bord du ruisseau au lieu-dit Autajou. Les travaux ont duré toute la guerre. Le forage est descendu à 1071,55m.

Un deuxième forage TREZIERS 2 sur le territoire de Lagarde prés du passage à niveau atteint 1656,45m. Il aurait fourni des traces de gaz et d'hydrocarbures.

Carriéres de grés
La variété et le morcellement des roches, souvent de qualité médiocre, n'a pas permis l'implantation de carrières importantes. Cependant au cours du passé, jusque dans les années 1950,  il y a eut des exploitations artisanales de grés fin sur le territoire des communes de Tréziers et de Corbières. La toponymie, parfois ancienne, en a fixé le souvenir , comme pour le lieu dit "Las Peireires" à l'est du village. L'activité la plus marquante des tailleurs de pierre semble aller de la fin du 18éme jusqu'au début du 20éme siécle. Les familles Méric puis Lagarde ont laissé de nombreuses traces de leur savoir faire dans le village de Tréziers : encadrements de fenêtres, linteaux de portes, pierres et croix tombales. A la Piliére au sud du Cazal des Faures des carrières furent ouvertes lors de la construction de la ligne de chemin de fer Bram - Lavelanet. Enfin dans les années 1950 des grés durs  furent extraits au Vialas comme matériaux d'empierrement.

Argiles
De nombreux filons d'argile plastique, surtout sur le territoire de Corbières, furent exploités  par des artisans tuiliers. Il y avait une tuilerie auprès de l'église St André de Corbiéres jusqu'au 19éme siècle (1863 Marty).D'autres tuileries artisanales ont fonctionné également à la Leude et auprès de Laillet.
L'argile crue était utilisée dans les siècles passés pour la construction. Elle était mélangée avec de la paille puis maçonnée dans des armatures en bois pour construire des murs en torchis. Les parties les plus anciennes du village de Tréziers utilisaient cette technique. Elle servait aussi de mortier, avant l'utilisation de la chaux,. pour édifier les murs en pierre. Enfin c'est avec elle que l'on confectionnait  les sols de terre battue.

Sables et graviers
Les sables et graviers n'ont été exploités que pour des besoins ponctuels sur le territoire de Tréziers. Par contre des "graviéres" importantes ont permis l'essor d'entreprises spécialisées dans la vallée de l'Hers à Moulin Neuf et Roumengoux.


EN SAVOIR DAVANTAGE ...

Guides Géologiques Régionaux (Masson)
- Pyrénées orientales  Corbières - M.Jaffre -Itinéraire 20 - P. Viallard
- Aquitaine Orientale - B. Géze & Albert Cavaillé

Carte géologique de la France 1/80 000 (IGN)
- Feuille Mirepoix (1058) Livret Albert Cavaillé
- Feuille Pamiers (242) Livret M. Casteras


ISSN : 1626-0139
26/01/2003

Retour page d'accueil

Retour plan du site

mail to : Robert Faure